2009 année de la mémoire européenne ? - commentaires 2009 année de la mémoire européenne ? 2009-06-03T05:09:43Z https://www.kuriereuropejski.org/2009-annee-de-la-memoire-europeenne#comment6861 2009-06-03T05:09:43Z <p>Retournons donc à nos sources et nos classiques...</p> <p>Avec l'histoire comme tremplin, avec au coeur le mythe d'Europe comme vibrant moteur, les Européens sont capables de prendre conscience de leurs traversées passées, de prendre en main leur aventure présente, de garder le cap sur la justice et sur la liberté : bref d'harmoniser, pour leur navigation préfigurée par un TAURILLON méditerranéen qui fut moins le ravisseur d'EUROPE que le créateur de L'EUROPE, leurs manoeuvres et leurs cordages, leurs oeuvres et leurs images, mais surtout l'avenir et leur BIEN COMMUN.</p> 2009 année de la mémoire européenne ? 2009-06-01T17:11:04Z https://www.kuriereuropejski.org/2009-annee-de-la-memoire-europeenne#comment6856 2009-06-01T17:11:04Z <p>Effectivement cet ouvrage permet une bonne compréhension des problématiques et des enjeux, sociaux ou politiques, qui découlent de ces notions centrales à toutes les communautés humaines.</p> 2009 année de la mémoire européenne ? 2009-06-01T16:13:02Z https://www.kuriereuropejski.org/2009-annee-de-la-memoire-europeenne#comment6854 2009-06-01T16:13:02Z <p>Back to basics : RICOEUR, P., Histoire, Mémoire, Oubli publié en 2000 si je ne me trompe. Fondamental sur cette question.</p> 2009 année de la mémoire européenne ? 2009-06-01T16:05:08Z https://www.kuriereuropejski.org/2009-annee-de-la-memoire-europeenne#comment6853 2009-06-01T16:05:08Z <p>Tu défends un point de vue qui revient à exprimer la suprématie de l'Histoire face aux autres sciences sociales, ce qui une fois de plus me semble un raccourci un peu simpliste. Il n'y a pas d'un côté La Science, l'Histoire, et de l'autre, des explications (anthropologiques, sociologiques, ethnologiques...) qui sont en fait des masques pour des processus d'exploitation des faits historiques.</p> 2009 année de la mémoire européenne ? 2009-06-01T15:18:38Z https://www.kuriereuropejski.org/2009-annee-de-la-memoire-europeenne#comment6852 2009-06-01T15:18:38Z <p>Ces mythes n'ont véritablement d'intérêt que pour ceux qui veulent absolument y croire. Ils ne participent qu'à un processus d'autopersuasion collective. On est là en plein délire psychologique, sinon dans l'hallucination collective idéologique librement consentie. Que ce processus se fasse effectivement librement (voire soit souhaité) ne doit pas interférer sur le jugement à l'égard d'un processus fondé sur une base scientifique souvent erronée, sinon nulle voire mensongère.</p> <p>L'Histoire (en tant que science et étude des événements du passé), Oui. La mémoire (en tant que « story telling » pour faire pleurer dans les chaumières ou mieux manipuler des masses évidemment consentantes...), Non.</p> 2009 année de la mémoire européenne ? 2009-06-01T14:19:06Z https://www.kuriereuropejski.org/2009-annee-de-la-memoire-europeenne#comment6850 2009-06-01T14:19:06Z <p>Il me semble que des décennies de recherche en sciences sociales, depuis Levi-Strauss jusqu'à nos jours, ont bien montré l'importance de multiples formes de lien entre des individus d'une même communauté. Une partie de ces liens échappent à la raison : ils sont du symbole, de la représentation. La mémoire collective, la référence à des mythes fondateurs (la Genèse, la Libération...), joue également ce rôle d'unification, qui crée des repères communs pour les individus d'une communauté. Pour autant, la mémoire comme tout autre élément participant de ces liens symboliques, ne sont pas uniquement le résultat d'un travail de détournement d'une quelconque autorité. Ce ne sont pas « les méchants qui nous gouvernent » qui imposent à eux seuls ces références, ces symboles. Certes un pouvoir politique, religieux (...) peut tenter à un moment donné d'influencer ces représentations, cette mémoire par exemple par l'enseignement, par des lois... mais ils ne sont pas les seuls à la définir : il ne suffit pas de voter une loi réhabilitant la colonisation pour réhabiliter la colonisation. Les individus ont une grande capacité de réaction, de résistance comme disait Bourdieu, face à ces tentatives d'influence.</p> <p>Tous les extrêmes tombent dans le piège facile de la paranoïa, de ces forces qui nous dépassent et nous poignardent dans le dos. Essayons d'élever un peu le niveau de réflexion.</p> 2009 année de la mémoire européenne ? 2009-06-01T07:15:14Z https://www.kuriereuropejski.org/2009-annee-de-la-memoire-europeenne#comment6847 2009-06-01T07:15:14Z <p><strong>La mémoire peut servir de lien, peut créer de l'identité.</strong></p> <p>C'est surtout du pipeau. Une fois de plus, tout ça, ce n'est pas de la politique, c'est de la métaphysique.</p> <p>Il n'est nul besoin de lien psychologique d'une telle nature identitaire pour créer une communautée de citoyens vraiment libres.</p> <p>Je ne comprends pas qu'on veuille à tous prix à ce point persister dans ces erreurs - a priori « sympathiques », car « romantiques » ?! - du XIXe siècle.</p> <p>Essayer d'unir les gens par de belles légendes et par des mensonges officiels agréables à la lecture des âmes romanesques (et plus encore pour les tenants du pouvoir et de leurs scribouillards propagandistes) : ah, la belle trouvaille !</p> <p>A quoi bon essayer de construire l'Europe sur des critères démocratiques si l'invention - fort opportune - d'un « héros-ancêtre » mythologique vient demain donner un sens - voire politiquement légitimer - une construction de type identitaire ?!</p> 2009 année de la mémoire européenne ? 2009-06-01T00:10:46Z https://www.kuriereuropejski.org/2009-annee-de-la-memoire-europeenne#comment6844 2009-06-01T00:10:46Z <p>La mémoire peut avoir un rôle social différent d'une instrumentalisation politique. La mémoire peut servir de lien, peut créer de l'identité sans que cela ne soit nécessairement du nationalisme ou du fanatisme religieux : ce concept n'est pas non plus « tout noir ».</p> 2009 année de la mémoire européenne ? 2009-05-31T18:15:03Z https://www.kuriereuropejski.org/2009-annee-de-la-memoire-europeenne#comment6843 2009-05-31T18:15:03Z <p>Ne pas confondre néanmoins Histoire et Mémoire.</p> <p>Si l'Histoire est souvent la relation scientifique des faits (autant que faire ce peu...) (tout du moins, essayer...) la « Mémoire » est souvent l'instrumentalisation politique caractérisée de certains faits soigneusement mais arbitrairement sélectionnés pour leur donner un sens idéologique marqué (national, religieux, de classe, etc) dans le but de renforcer la cohésion d'un groupe humain, en pointant du doigt le conflit avec l'altérité. Sous la forme de mythes nationaux, par exemples.</p> <p>Ainsi, on nous dit plus haut que les Allemands vont - cette année - fêter la bataille de Teutoburger wald. Fort bien, qu'on nous rappelle alors que l'Hermann en question (le "Vercingétorix" germanique...) eut longtemps des grades dans l'armée romaine, que c'est donc un ancien "collabo" passé tardivement à la "résistance" (mais bientôt trahi par certains de ses frères germaniques soucieux de se rabibocher rapidement avec les intérêts romains...).</p> <p>Qu'on nous rappelle également que celui-là qu'on nous présente parfois anachroniquement comme le prototype de la germanitude en gestation (et d'une Allemagne dont il n'eut lui-même jamais conscience...) dirigeait alors une confédération militaires de tribus germaniques parmi lesquelles les Sicambres, ancêtres directs de ce roi Clovis au parler sans doute plus proche que d'autre chose de l'actuel néerlandais - mais dont certains font néanmoins - sans rire - le père de la nation France.</p> <p>Où l'on découvre que l' "identité nationale" est une fiction à statut officiel, élaborée au forceps dans des officines gouvernementales : un mensonge imposé au bon peuple comme vérité idéologique d'essence quasi divine. Ah, sentiment d'appartenance, énième forme politique du lavage de cerveaux : que d'âneries proférées en ton nom ! (nos ancêtres les Gaulois...).</p> <p>L'Histoire livrée aux politiques, pire encore que l'ignorance...</p> 2009 année de la mémoire européenne ? 2009-05-31T14:47:31Z https://www.kuriereuropejski.org/2009-annee-de-la-memoire-europeenne#comment6839 2009-05-31T14:47:31Z <p>No problemo Nicolas. Je comprends tout à fait que quand il se fait tard, on fasse de regrettables mélanges. Ceci dit, je n'ai réagi que parce que c'est une erreur trop courante et que sur bien des points, on constate que les Pays baltes sont encore loin d'avoir pénétré les mémoires européennes.</p> <p>Sébastien a eu le bon goût de souligner que le 8/9 mai 1945 n'avait pas la même signification pour tous les Européens et il rend ainsi hommage à une partie de l'héritage européen qui est trop souvent négligée. Si on fête la fête de l'Europe le 9 mai à Bruxelles, c'est difficile de la fêter de la même façon sur les bords de la Neris (au passage, c'est pour ça que je suis sceptique sur les possibilités d'en faire une date fériée dans toute l'UE comme proposée mainte fois par les JE).</p> <p>D'ailleurs, l'édito du dossier 1989 avant 1989 de <a href="http://www.nouvelle-europe.eu" class="spip_out" rel='nofollow external'>Nouvelle Europe</a> qui sort demain soir sera consacré à ce sujet :-) Merci de m'avoir donné l'idée.</p> 2009 année de la mémoire européenne ? 2009-05-31T06:01:17Z https://www.kuriereuropejski.org/2009-annee-de-la-memoire-europeenne#comment6834 2009-05-31T06:01:17Z <p>Merci pour cet article et pour les réactions qu'il suscite. De fait, pour éviter que les Européens freinent des quatre fers l'aventure qui est la leur, qui est certes leur chance de résoudre les crises, mais qui ne va pas de soi, ce n'est pas seulement l'histoire qu'il faut « européaniser » : ce sont d'abord des sources aussi proches que lointaines, aussi précieuses qu'abondantes, que les citoyens européens doivent se réapproprier en toute conscience, car elles contiennent leurs ressources les plus vitales et les plus constantes.</p> <p>Comme le sait bien le TAURILLON homonyme de la monture qui transplanta en Crète la Phénicienne Europe avec ses trésors de communications (nautiques et alphabétiques) au seuil de la civilisation, notre richesse tient sans doute en profondeur dans notre nom d'EUROPE, dans sa symbolique toujours en cours de réalisation, dans sa signification à rendre enfin claire, familière et vivante : « la vaste vue ».</p> <p>Oui, nous sommes responsables de l'histoire : non seulement son étymologie qui la rapproche de l'enquête rappelle la nécessité de la mémoire et de la clairvoyance, mais de plus nous sommes tous ses acteurs, modestes autant qu'irremplaçables. Prenons donc un peu de hauteur sur nos tracas étroits et quotidiens. Certes, selon Henry Miller, « on ne devient pas Européen en une nuit » ; mais, d'après le Tchèque Richard Falbr qui sillonne les routes de son pays meurtri, apparemment tétanisé, par l'histoire pour l'éveiller d'urgence à la dimension européenne, notre continent ne ressemble à aucun autre : ce Député européen affirmait hier en substance dans les actualités de la chaîne ARTE que le dialogue était dès l'origine, définit encore et demeure pour l'UNION EUROPEENNE la clé des projets comme des réussites, par la concertation et par la synergie. Oui, nous les EUROPEENS pouvons pousser l'histoire ensemble en avant, même par grand vent.</p> 2009 année de la mémoire européenne ? 2009-05-30T14:16:46Z https://www.kuriereuropejski.org/2009-annee-de-la-memoire-europeenne#comment6830 2009-05-30T14:16:46Z <p>p.s : l'erreur a bien été rectifiée, immédiatement à la lecture de votre commentaire</p> 2009 année de la mémoire européenne ? 2009-05-30T14:16:00Z https://www.kuriereuropejski.org/2009-annee-de-la-memoire-europeenne#comment6829 2009-05-30T14:16:00Z <p>Mea Culpa. Cette erreur n'est pas le fait de l'auteur : c'est moi, en faisant la mise en page tard cette nuit qui ait mélangé les capitales. Je comprends votre agacement : à mon retour de mon année d'Erasmus à Ljubljana, je devenais excédé par des remarques du genre « alors la Slovaquie, c'était comment ». Je vous prie de croire que l'erreur vient de l'heure tardive à laquelle l'article a été mis en page pour sa publication internet, et qu'elle ne remet nullement en cause la compétence de l'auteur.</p> <p>Laurent Nicolas, rédacteur en chef du Taurillon.org</p> 2009 année de la mémoire européenne ? 2009-05-30T12:20:52Z https://www.kuriereuropejski.org/2009-annee-de-la-memoire-europeenne#comment6828 2009-05-30T12:20:52Z <p>Excellent article. Aux Européens de décider ce qu'ils veulent en faire, conclut-il. Pourquoi la réponse est-elle devenue si peu évidente ? Pourquoi la tentation de la zizanie plutôt que de l'union est-elle si présente ? Grande est la responsabilité de ceux qui ont semé et sèment des fleurs de discorde, pour de bien mesquins – sinon personnels – profits. Que voulons-nous faire de notre histoire ? Pour moi, la réponse va de soi : un immense bouquet aux multiples couleurs, mélange de fleurs des champs et de fleurs de jardins, de celles qui ont fait tantôt la grandeur et tantôt la ruine de l'Europe, des fleurs rayonnantes de beauté et d'autres tout aussi belles de l'enfer de nos vilénies… Ce sont toutes ces fleurs qui constituent notre passé commun. Un bouquet à nous offrir mutuellement, nous peuples d'Europe qui nous sommes frottés les uns aux autres au cours de notre si longue histoire. Un bouquet que nous puissions admirer chacun avec des yeux et des sensibilités qui différent selon nos parcours. Puis, l'admirant, sans renier le passé qui nous a construit, mais en le dépassant, décidons résolument de regarder ensemble vers l'avenir. Et que nos enfants, et les enfants de nos enfants puissent apprécier demain à sa juste valeur la richesse de notre bouquet.</p> 2009 année de la mémoire européenne ? 2009-05-30T12:00:18Z https://www.kuriereuropejski.org/2009-annee-de-la-memoire-europeenne#comment6827 2009-05-30T12:00:18Z <p>Un bon article et à la fin, patatra !!! « Riga, Estonie .... » Non, mais c'est pas possible. Quand va-t-on enfin comprendre que les Pays baltes ne forment pas un seul et même pays !!! Riga, c'est la capitale de la Lettonie !</p> <p>Philippe, de Vilnius, au Lituanistan</p>